Le 31 octobre 2011, madame Christine St-Pierre, ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine a dévoilé les noms des onze personnes lauréates des Prix du Québec 2011. Cette année, le prix Léon-Gérin (sciences humaines et sociales) est décerné au philosophe Jean Grondin, expert de la philosophie allemande. La cérémonie de remise des prix aura lieu le 8 novembre 2011, à 15h30, à l`Assemblée nationale, à Québec.

 

Les Prix du Québec sont les plus hautes récompenses décernées annuellement par le gouvernement du Québec pour des individus s`étant démarqués dans les domaines culturel et scientifique. Le prix Léon-Gérin reconnaît la carrière exceptionnelle d`un scientifique dans l`une des disciplines des sciences humaines. Léon Gérin (1863-1951), avocat de formation, fut sociologue avant la lettre. Il a tracé en solitaire la voie de la sociologie canadienne. Tout au long de sa vie, il s`est intéressé par le biais de l`histoire, aux conditions de vie de la société canadienne-française. L`un des auteurs les plus féconds de son temps, il publie plus de quatre-vingt-dix études dont les plus importantes paraissent dans La Science sociale de Paris, dans  les Mémoires de la Société royale du Canada (MSRC) et dans la Revue trimestrielle canadienne. En 1898, il publie son étude magistrale L`Habitant de Saint-Justin (MSRC).

 

Jean Grondin est né le 27 août 1955 à Cap-de-la-Madeleine (auj. Trois-Rivières) en Mauricie. Le lauréat effectue des études philosophiques de premier (1974) et de deuxième cycle (1978) à l`Université de Montréal. En 1982, il fait une thèse de doctorat sur le concept de vérité en herméneutique à l`Université allemande de Tübingen, là même où étudièrent les philosophes allemands Friedrich Hegel (1770-1831) et Friedrich Schelling (1775-1854). Il a aussi étudié la philologie classique et la théologie à cette même institution.

 

De 1982 à 1990, il enseigne à l`Université Laval de Québec. Depuis 1984, il est directeur de projets de recherche sur l`herméneutique subventionnés par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSHC) et jusqu`en 2014. En 1988-89, il fait un stage post-doctoral à l`Université de Bonn, en Allemagne. En 1990-91, il enseigne à l`Université d`Ottawa, en Ontario. Depuis 1991, il est professeur titulaire au Département de philosophie de l`Université de Montréal. Il a été professeur invité au sein de plusieurs universités : Nice (1998), Lausanne (1998,2000), Minsk (2001,2003), l`Istituto Italiano per gli Studi Filosofici de Naples (2003), l`Universidad Centroamericana (UCA) de San Salvador (2005), l`École Normale Supérieure de Port-au-Prince (2008), l`UNSTA de Tucuman (2009). En 1994-95, il devient récipiendaire d`une bourse Killam décernée par le Conseil des arts du Canada alors qu`il n`a que 39 ans. En 1998, il est élu membre de l`Académie des lettres et des sciences humaines de la Société royale du Canada. En 2008, il se voit attribuer un Doctorat honoris causa de l`Universidad del Norte Santo Tomas Aquino (UNSTA) de Tucuman (Argentine); cette même année, il devient membre honoraire de la Fundacion Muguel Lillo de Tucuman. En 2010, la Fondation Humboldt lui décerne le prix Konrad-Adenauer, l`un des prix les plus prestigieux d`Allemagne. En 2011, il est vice-président de la Société francophone de Philosophie de la religion. En 2011 toujours, il reçoit un Doctorat honoris causa de l`Universidad Nacional de Santiago del Estero; la même année, il est professeur honoris causa de l`UCA de Buenos Aires. En janvier 2013, il sera également titulaire de la Chaire de métaphysique Étienne-Gilson à Paris. Il est reconnu comme l`un des meilleurs philosophes tant au Québec qu`au Canada. Il est membre du Comité scientifique de plusieurs revues, dont Graduate Faculty, Philosophy Journal, Archives de philosophie, Études philosophiques

Son œuvre est prestigieuse : 234 conférences prononcées en cinq langues, 20 ouvrages traduits dans une quinzaine de langues, 160 articles publiés dans des revues et 83 comptes rendus parus dans les meilleures revues. Ses travaux ont surtout porté sur la philosophie allemande, l`histoire de la métaphysique, la phénoménologie, l`herméneutique, la philosophie de la religion et celle du sens de la vie. Parmi ses ouvrages, signalons : Kant et le problème de la philosophie : l`a priori (Vrin,1989), L`Universalité de l`herméneutique (PUF,1993), Du sens de la vie (Bellarmin,2003), Introduction à la métaphysique (PUM,2004), L`Herméneutique (PUF/QSJ?,2006), La philosophie de la religion (PUF/QSJ?,2009), Hans-Georg Gadamer. Une biographie (Grasset,2011).