C`est du 18 au 23 novembre 2015 qu`a lieu la 38e édition du Salon du livre de Montréal (SLM), dans le grand hall d`exposition de la Place Bonaventure. Cette année,  le SLM, c`est 2037 auteurs inscrits, environ 6,000 séances de dédicace prévues et quelque 120,000 visiteurs attendus; c`est aussi le plus imposant événement culturel de l`automne 2015 dans la métropole montréalaise. 

 

Signalons que l`année 2015 marque le 10e anniversaire de la Grande Bibliothèque (BAnQ) à     Montréal, les 10 ans des Éditions Alto (littérature québécoise et canadienne), les 20 ans des Éditions Les 400 coups (édition jeunesse) et les 50 ans des Éditions du Renouveau pédagogique (manuel scolaire).

 

Ajoutons que l`écrivain et philosophe québécois Jean Bédard vient de publier en 2015 chez VLB un roman Le chant de la terre blanche. L`auteur est en séance de signatures samedi de 13h00 à 14h00 au stand 132. Il naît le 15 septembre 1949 à Montréal. Le 26 juin 1973, il obtient un Baccalauréat en philosophie de l`Université de Montréal. Puis, il est enseignant dans une Polyvalente isolée, dans la région de l`Abitibi, au Québec. Le 29 octobre 1975, il reçoit un Certificat en Sciences de l`éducation de l`Université du Québec. À l`été 1980, après une propédeutique de trente crédits, il entame des études de maîtrise en service social à l`Université de Sherbrooke. En 2000, il acquiert une Maîtrise en éthique de l`Université du Québec à Rimouski. En 2004, il se voit décerner un Doctorat en philosophie de l`Université Laval pour une thèse intitulée : Faire humanité avec les pauvres. Autour de Comenius, une révolution de l`idée de l`être, dirigée par Jean-François Malherbe.

 

 

Au programme des activités, quelques-unes retiennent notre attention :

 

 

Vendredi, 20 novembre

 

 

Au Pavillon Histoire du Canada (Niveau 4) à 14h30, une discussion avec l`invité d`honneur Gilles Laporte, auteur de Brèves histoires des Patriotes (Septentrion, 2015) et Michel Noël, auteur de Pineshish, la pie bleue (Boréalia, 2015). L`animation est confiée à Éric Bédard, historien québécois, professeur à TÉLUQ et auteur de L`Histoire du Québec pour les Nuls (First, 2012).

 

 

À l`Agora à 19h15, les Éditions Sémaphore présentent « Walter Benjamin, toujours actuel ». Pour l`occasion, on pourra y entendre l`essayiste Nicholas Hauck, Carlos Ferrand, cinéaste et lauréat du Prix Michel-Brault 2015 et Anne-Élaine Cliche, professeur à l`UQAM et auteure de Jonas de mémoire (Le Quartanier, 2014). Barbel Reinke, animatrice-réalisatrice à l`émission littéraire radiophonique Les Bouquins d`abord (CKRL, 89.1) agira comme animatrice lors de cet entretien. Rappelons que Walter Benjamin (1892-1940) est un philosophe et historien de l`art allemand, membre de l`École de Francfort dont il est l`un des principaux théoriciens, qui se suicide en France pour échapper aux nazis. En 1936, il publie un essai l`Œuvre d`art à l`époque de sa reproductivité technique (coll. « Petite bibliothèque Payot », 2013). Par ailleurs, il développe une réflexion sur le langage et la philosophie de l`histoire. 

 

 

Samedi, 21 novembre

 

 

À l`Espace Archambault à 13h00, le SLM présente la série « Confidence d`écrivain ». Le romancier québécois Gilles Archambault reçoit l`invité d`honneur Éric-Emmanuel Schmitt, auteur de La nuit de feu (Albin Michel, 2015). M. Schmitt participe à des séances de signature (stand 160), soit jeudi de 15h00 à 16h00, vendredi de 12h00 à 14h00, samedi de 14h00 à 16h00 et dimanche de 11h00 à 12h00 puis de 15h00 à 16h00. Mentionnons que de 1980 à 1985, M. Schmitt étudie à l`École normale supérieure et en sort agrégé de philosophie. Sa thèse de doctorat, soutenue en 1987, a pour titre « Diderot et la métaphysique ». Elle sera publiée en 1997 sous le titre Diderot ou la philosophie de la séduction (Albin Michel).

 

 

Dimanche, 22 novembre

 

 

À l`Espace Archambault à 14h30, les Éditions Fides présentent « Le Québec est-il une fabrique de servitude ? ». Seront présents : Roger Payette, Jean-François Payette, Bernard Landry, Louise Beaudoin et Paul Piché. Ainsi, à partir d`œuvres populaires, les mêmes auteurs démontrent comment les éléments socioculturels qui façonnent la définition que les Québécois se donnent d`eux-mêmes comme collectivité transforment leur culture nationale, en une fabrique de servitude. La Table ronde est animée par le politologue Danic Parenteau, collaborateur à la revue québécoise d`idées et de débat Argument.

 

 

Info. : www.salondulivredemontreal.com