Des nouvelles du CEEP

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (aucune évaluation)
Loading...

Pierre Després, président du comité des enseignants et enseignantes de philosophie (CEEP), nous invite à une consultation régionale (dont vous connaissez déjà les objectifs) à Drummondville le jeudi 13 octobre de 19h00 à 22h00.  Ceux et celles qui voudraient participer à cet événement sont priés de me le faire savoir le plus rapidement possible.  Vous pouvez le faire en m’envoyant un courriel.

Consultez l’ordre du jour de cette rencontre.

Doisneau

Le collège accueille nos nouveaux collègues

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (aucune évaluation)
Loading...

Le jeudi 22 septembre au Centre social à compter de 17h00, la direction du collège en association avec l’association du personnel accueillera nos deux nouveaux collègues, Patrice Létourneau et Jérémie McEwen.  J’aurai le plaisir de lire un bref  texte destiné à introduire  nos jeunes professeurs dans la communauté collégiale.  Tous les membres du département sont chaleureusement invités à venir souligner cet événement et à aider nos nouveaux collègues à prendre leur place dans cette institution complexe qu’est le Cégep de Trois-Rivières.

Festival international de la littérature 2005

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (aucune évaluation)
Loading...

C`est du 16 au 24 septembre 2005 qu`aura lieu, à Montréal, la 11e édition du Festival international de la littérature (FIL). Pour cet événement, 200 écrivains et artistes de toutes disciplines, d`ici et d`ailleurs, participeront à plus de 50 manifestations au cours desquelles la littérature sera lue, discutée, mise en scène, en musique et en images. Rappellons que cet événement culturel d`envergure s`inscrit en pleine rentrée littéraire et au moment où Montréal a été désignée par l`UNESCO Capitale mondiale du livre en 2005.

Info. : Site Web

Louis-André Dorion

Socrate dans tous ses états !!!

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (vote : 2, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Louis-André Dorion, jeune professeur de philosophie ancienne à l’Université de Montréal, a fait paraître en novembre 2004, dans la célèbre collection « Que sais-je ? », un très beau Socrate : son petit ouvrage fait le point de très claire façon sur plus d’un siècle d’érudition à propos de la fameuse question socratique. Bien des enseignants liront avec étonnement cette note en bas de page : « Platon et Xénophon ne parlent jamais du « daimon » de Socrate, mais plutôt de la divinité « daimonion » qui s’adresse parfois à Socrate par le truchement d’un signe [daimonion sêmeion]. C’est au IIe siècle apr. J.-C., à l’époque du moyen platonisme, que Plutarque, Maxime de Tyr et Apulée assimileront le signe divin de Socrate à un « démon », qui est une forme de divinité intermédiaire entre les hommes et les dieux. » p. 72-73. Sur bien des points – l’ironie, la prétendue ignorance, la pauvreté de Socrate, par exemple – ce jeune érudit apporte des perspectives vraiment nouvelles. L’exposé est toujours limpide, mais en même temps profond et tonique pour l’esprit. Bref, le Socrate de Dorion est éminemment actuel : certes, par l’examen de soi, le philosophe cherche à développer son autonomie morale, mais la raison humaine reste suspendue à la sagesse divine qui dispense des signes devant être interprétés. La sophia est l’apanage des dieux !

Pour lire le beau témoignage qu’il rend à Luc Brisson, cliquez ici